Bases vie et bungalows de chantier

Lieu de vie, de contacts et d’échanges, la base vie ou le bungalow de chantier sont des espaces où l’organisation des présences et des déplacements doit faire l’objet d’une attention soutenue.

– Assurer un affichage fort et visible des consignes sanitaires.

– Respecter, en toutes circonstances, une distance d’au moins 1 m entre les personnes, notamment :

• en divisant par deux la capacité nominale d’accueil simultané pour toutes les installations (hors bureaux),

• éventuellement, en organisant les ordres de
passage,

• éventuellement, en décalant les prises de poste,

• éventuellement, en mettant en place des marqueurs pour faire respecter une distance d’au moins un mètre: bande adhésive au sol, barriérage (par exemple avec utilisation des tables et des chaises), organisation des circulations…

• en limitant l’accès aux espaces et salles de réunion.

– Installer si possible des lieux de réunion, de repos et de pause en extérieur.

Consignes particulières

– Installer un point d’eau ou un distributeur de gel ou de solution hydroalcoolique à l’extérieur et imposer le lavage des mains avant toute entrée dans les bases-vie ou bungalows de chantier.

– Mettre à disposition des flacons de gel ou solution hydroalcoolique (si disponibles) dans les lieux fréquentés et à proximité des surfaces de contact (tables, comptoir…).
– Mettre à disposition des lingettes désinfectantes dans les toilettes pour désinfection avant chaque usage.

– Vérifier plusieurs fois par jour que les distributeurs de savon, d’essuie-mains, de lingettes jetables et de gel ou solution hydroalcoolique (si disponible) sont approvisionnés.

– Lors de la reprise d’activité après plus de 5 jours d’inoccupation, il n’est pas nécessaire de procéder à une désinfection des locaux, le protocole habituel de nettoyage suffit.

– Assurer une fréquence quotidienne de nettoyage de toutes les installations communes selon le protocole de nettoyage habituel. Les travaux de nettoyage comprennent : sol, meubles, postes de travail fixes dont poste de garde. Les surfaces de contacts les plus usuelles (portes et poignées, rampes d’escalier, fenêtres et tout autre équipement où l’on peut poser les mains, toilettes (y compris toilettes mobiles) doivent nettoyées si possible 2 fois par jour, et au minimum une fois par jour.– Les douches collectives doivent faire l’objet d’un protocole particulier, avec désinfection générale (bac, parois et pommeau) assurée deux fois par jour, et désinfection au moyen de vaporisateur par chaque usager de la douche, avant et après usage (laisser agir le produit pendant la durée recommandée par le fabricant).

– Le personnel en charge du nettoyage doit être compétent et dûment équipé (cf. guide INRS ED 6347).

– Ne réaliser des opérations de désinfection que lorsque l’évaluation des risques le justifie. L’usage de produits virucides n’est nécessaire qu’en cas de présence de personnes contaminées ou soupçonnées de l’être.

– Aérer les locaux au moins 3 fois 15 minutes par jour.

– Maintenir et organiser l’usage des réfectoires par roulement pour limiter le nombre de personnes à un instant donné de façon à respecter les distances de sécurité. Assurer une désinfection par nettoyage entre chaque tour de repas, dont fours micro-ondes, réfrigérateurs… Faire respecter de façon stricte les consignes de lavage des mains avec eau et savon avant les repas.

– Privilégier le cas échéant la pratique de la gamelle et du thermos individuel apportés par chaque compagnon.

 

 

A TELECHARGER :

AFFICHE SANITAIRE CORONAVIRUS COVID 19

GUIDE-DE-PRECONISATIONS-CORONAVIRUS COVID-19

 

CORONAVIRUS BASE VIE